Loisey, son histoire

Cliquez sur ce lien pour accéder au site dédié à l’histoire et au patrimoine de Loisey : http://www.histoire-et-patrimoine-loisey.fr/

Loisey en super 8 – Vive les années 70 – cliquer sur ce lien vous allez vous replonger ou découvrir le Loisey des années 70. Ces vidéos sont issues des archives personnelles du maire de l’époque…

Loisey, le vingtième siècle en image – Cliquez sur ce lien pour vous promener à travers un siècle (le XXème) d’histoire du village en photos et cartes postales

 

12 thoughts on “Loisey, son histoire”

  1. Claude Asmus dit :

    Ce blason mérite quelques observations :
    Avez vous vu des chevreuils avec des queues ?
    La cruche ??? il n’y a plus d’exploitants laitiers et fromagers sur la commune, quand bien même voudrait on rappeler le fromage, il y a mieux qu’une cruche. Quant à rappeler les  » Du Chatelet » n’oublions pas que le bon peuple de l’époque leur a coupé la tête. Blason à revoir à mon humble avis.

    1. marlac dit :

      Ce blason vaut bien un fromage sans doute !
      Le bon loiséen, honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus ! MDR :-)
      Bah, ce blason n’est de toute façon qu’une proposition :)
      Je suis du même avis que vous, cher Claude, concernant le chevreuil et la cruche . Quand aux Du Chatelet, on ne peut pas nier l’Histoire, mais il est vrai que les loiséens avaient vraiment une dent dure contre eux à l’époque révolutionnaire…

    2. fortissimo dit :

      Alors que proposez-vous tout en respectant héraldiste ?

      1. Claude Asmus dit :

        Les commentaires ont le mérite de faire vivre le site. Je prends seulement connaissances des réponses ce jour 25/05/1, car m’étant inscrit à la newsletter je pensais recevoir automatiquement les mises à jour du site. Je crois comprendre qu’il s’agit d’une proposition et non d’une décision définitive. Le sujet mérite donc si tel est le cas des réflexions à partager.

    3. Nathalie Musset dit :

      Effectivement, toute proposition sera la bienvenue. Elle pourra être confrontée à l’avis de M. Bernard Thomas et M. Robert André Louis à l’initiative de ces armoiries.

  2. Claude Asmus dit :

    Si vous tapez « blason de Loisey » sur Internet, vous ne trouvez aucune référence.
    En consultant http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9raldique chacun pourra se forger une opinion.
    Pourquoi un blason ?
    Il convient de se protéger des dérives, par exemple les commentaires sur les équipes de football font souvent référence à un passé plus ou moins récent, il est dit : les forgerons pour l’équipe de Gueugnon, les dogues pour Lille etc.. Il ne faudrait pas que par extension, nous ne soyons appelés les « cruchons « ou autres qualificatifs si d’aventure Loisey atteignez une certaine renommée et qu’un journaliste utilise et banalise ce terme ou un proche, parce qu’une cruche figure dans son blason.
    Nouveaux habitants ou récents de la commune, nous sommes comme beaucoup à la recherche d’une mémoire, le meilleur exemple dans un autre champ de réflexion, en étant les récentes demandes afin de lever le secret des naissances sous X, quand bien même la vérité est parfois douloureuse à découvrir, les gens veulent savoir, la construction d’arbres généalogique est un signe.

    1. marlac dit :

      Symboliser de façon trés simple une activité fromagère sur un blason, je reconnais que ce n’est pas facile.
      Car, à part représenter directement le produit lui-même ou alors une vache laitière broutant dans un champ comme sur certains camenberts, ce n’est guère qu’un peu plus réaliste qu’une cruche à mon avis, tout en y conservant un caractère tout autant dérisoire… 😉 Il existe aussi un célèbre tableau représentant une laitière versant son lait et que certains publicitaires ont utilisé avec succès, mais ceci est bien trop compliqué pour un blason. :-)
      D’autre part, il ne faut pas oublier non plus que l’activité industrielle et fromagère de Loisey daterait apparemment du début du XXème siècle et aurait duré au maximum 70 ans, ce qui semble en plus assez anachronique par rappport à une science d’origine médiévale telle que l’héraldique.
      PS : Dommage que le « Petit Pâtre », le fromage star de la fromagerie de Loisey soit une marque déposée, je l’aurais bien vu sur un blason autre qu’une étiquette de carré de l’est… 😉

      1. Il suffirait peut-être de demander une autorisation au propriétaire de cette marque. Pour une cause comme le blason de Loisey, on peut espérer obtenir une autorisation.

      2. Jean-Paul TOUSSAINT dit :

        Ayant découvert le site Loisey assez récemment je donne mon avis peut-être un peu tardivement.
        D’accord pour dire avec d’autres que mettre en blason une activité qui « n’a duré » que 70 ans est assez restrictif et que le symbole pour la représenter n’est pas des plus top!
        Ayant passé toute mon enfance à Loisey, je me souviens qu’il y avait alors plusieurs pressoirs. Certes ils n’étaient plus en activité (le phylloxera en étant la cause) mais témoignaient d’une activité viticole intense et assez longue qui a fait la renommée et la richesse de ce village jusqu’au début du XXème siècle. Ne serait-il pas judicieux d’y faire référence sur le blason?
        Une grappe ou un pressoir à main à la place de la cruche, il n’y aurait pas de casse…

        1. marlac dit :

          Le vin et le fromage… Il n’y a pas à dire, nous sommes bien dans le cliché de la France profonde ! lol
          Plus sérieusement, j’ai également entendu parler de cette activité viticole à Loisey; mais également dans de nombreux villages aux alentours, ce qui fait que l’on ne peux pas parler de spécificité loiséenne mais plutôt régionale à mon avis.
          Et quel goût pouvait bien avoir ce vin ? Grand cru ou piquette ? Quelque chose me dit que ça ne devait pas être terrible. 😉

          1. A l’occasion des journées du Patrimoine il y a quelques années, une exposition très intéressante avait été réalisée sur le village de Loisey. Je m’étais laissée alors dire qu’effectivement, la vigne était la principale activité à une époque. Une très grande partie des Loiséens y travaillait. Des cartes postales du début du siècle dernier montrent les collines entourant le Village portant encore des traces très visibles des vignobles. D’autres documents attestant de cette activité existent encore. Il serait intéressant de les retrouver et de les rassembler. Nous pourrions alors les mettre en ligne.

  3. Billet très instructif ! Merci encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *